A 
Adami
Agosti Jean-Paul
Aillaud Gilles
Alechinsky Pierre
Alloy Marie
Alsterlind Mark
Andréa Pat
Arman
Arnal André-Pierre
Arrabal Fernando
Arroyo Eduardo
Asse Geneviève
 B
Badaire Gilles
Baselitz Georg
Belkahia Farid
Bell Lary
Ben
Benrath Frédéric
Benzachen Carole
Berger Yves
Bernardis Marc de
Besse Geneviève
Bettencourt Pierre
Bogart Bram
Boisrond François
Bokor Miklos
Bosser Jacques
Botti René
Boulitreau Paul
Brown James
Buraglio Pierre
Buren Daniel
Bury Pol
 C 
Chevalier Miguel
Chillida Eduardo
Christinat Olivier
Christo et Jeanne-Claude
Claude Fabien
Clot Frédéric
Cognée Philippe
Combas
Corneille
Cortot Jean
Crotti Jean
Cueco Henri
Cutolo Anne-Marie
 D 
Deacon Richard
Deblé Colette
Debré Olivier
Deparis Sylvie
Desbouiges Joël
Desgrandchamps Marc
Dietman Erik
Dilasser François
Di Rosa
Dolla Noël
Domela César
Dorny Bertrand
Dotremont Christian
Dowbsbrough Peter
Erro
Fabre Jan
Frank Daniel
Frascotti Mauro
Fretz Philippe
Fretz Stéphane
Friedlander Johnny
Friedmann Gloria
Fromanger Gérard
 G 
Garache Claude
Gendre-Bergère Christine
Gilbert et Georges
Gontard Moris
Groborne Robert
Guitton Philippe
Hadad Hubert
Hamon Jean-Pierre
Haas Michel
Humair Daniel
Isou Isidore
Jaccard Christian
Jomelli-Robert Béa
K 
Kacimi Mohammed
Keiichi Tahara
Kiefer Anselm
Klasen Peter
Klee Paul
Koraïchi Rachid
L 
Lacombe bernard
Lalanne Claude et François Xavier
Leconte Mitev Sophia
Le Gac Jean
Leick Joël
Le Saec Thierry
Lindstrom Bengt
Lobet Robert
Locke Hew
Lupertz Markus
M 
Maoual Bouchaïb
Marfaing André
Matisse Henri
Mémin Maya
Merveil Louis
Messagier Jean
Miotte Jean
Miracle Marcel
Miralles Christophe
Miro
Mohen Daniel
Monory Jacques
Moreau Muriel
Morellet François
Mouraud Tania
Nadaud Daniel
Nemours Aurélie
Olivier O. Olivier
Opalka Roman
Othoniel Jean-Michel
Pages Bernard
Pellet Christian
PenoneGiuseppe
Pincemin Jean-Pierre
Plensa Jaume.
Rampa Michaël
Raysse Martial
Rebeyrolle Fabrice
Renna Claude
Rezvani Serge
Richez Valérie-Catherine
Rustin Jean
Rutault Claude
 S 
Samie de Jean-Marc
Sarkis
Saura Antonio
Schroeder Barbara
Sefolosha Christine
Segui Antoni
Slacik Anne
Soto Jésus Rafael
Soulage Pierre
Soulié Tony
Sow Ousmane
Stampfli Peter
Tachikawa Mokoto
Tapiès Antoni
Texier Richard
Topor Roland
Trivier Marc
Tyszblat Michel
Velickovic Vladimir
Verdeguer Vincent
Viallat Claude
Villeglé Jacques
Visser Kees
Voss Jan
Waydelich Raymond
Yamou Abderrahim
Zaech Stephane
 

 

Olivier O. Olivier

 

 

Muma

 

MUMA est né à Barcelone en 1957. Depuis 1986 il vit et travaille à Lausanne en Suisse. Il a été élève de l'Ecole cantonale d'art de Lausanne 1991-93 Licencié es Lettres (Histoire de l'Art), il enseigne à ERACOM ( Ecole Romande d'Arts et Communication) dès  2002
Tous ses travaux avant 1996 était signé Tura

Qualifié de «nouveau romantique» par F. Jaunin, de «nomade de l’art» par J.-F. Aimaud, de «blanchisseur de l’âme» par C. Pellet , Muma, arrivé sur le tard dans les chemins de l’art, se trouve à un tournant important de sa carrière.

Cinquième d’une famille de onze enfants, Muma est né à Barcelone en 1957. Les souvenirs de la dictature franquiste le marqueront profondément, et feront de lui une personne engagée. Le bac en poche (1977), il quitte la maison parentale et s’installe en plein coeur de Barcelone, dans le «Barri Xino» pour étudier la musique et franchir les premiers pas dans le monde de la peinture. La longue hésitation entre ces deux disciplines, avec de nombreuses productions musicales à la clé (1978-1984) sera tranché par un voyage à vélo, en solitaire, qui le conduira jusqu’au coeur de l’Asie (16 mois).

Il retire de son voyage un besoin d’approfondir ses connaissances et de compléter sa formation intellectuelle et artistique. Pour ce faire, il s’installe à Lausanne (1986), il entre à l’Université de Lausanne (histoire de l’art), puis à l’École Cantonale d’Art de Lausanne, où il s’initie à la gravure.

Bien qu'exposant depuis 1991, c’est en 1994-95, autour du projet «Réflexion sur l’eau», qu’il faut situer le premier tournant professionnel de son travail: regard critique de Jean-Luc Chalumeau au Salon «Jeune Peinture 95», à Paris, première plaquette en couleurs, premier achat institutionnel (Ville de Lausanne, décoration de la STEP: 8 pièces).

Sa double formation et sa vive curiosité lui font établir des ponts avec le monde des lettres: Béat Christen, avec «Der Mensch ist der Mensch des Menschen» (Prix Gutenberg-ECAL 1993); Joan Brossa, «Clavegueram»; Daniel Maggetti, «Fourmis Cosmiques»; ainsi qu’avec d’autres artistes, comme le travail de confrontation avec le sculpteur E. Krähenbühl: exposition «... temps...» (Martigny et Barcelone).

Dès 2000 un nouveau tournant, très prometteur, s’annonce: de grands formats, une simplification drastique de la technique réduite à quelques crayons, du blanc, des acryliques translucides, des lavis, des silhouettes. Ce sont des images complexes, composites, qui ouvrent des liens entre elles.

Cependant, l’élément déterminant, catalyseur, a été la prise de conscience progressive du rôle joué par les images dans notre perception et des éléments constitutifs de celles-ci: l’image unique n’existe pas. Elle s’inscrit toujours dans une lignée de parentés, d’influences, d’emprunts et de progénitures qu’il convient de prendre en compte au moment de la produire ou de la regarder.

Le travail entamé en 2000 se concrétise dans des projets importants: Girona (E), exposition, installation et performance (2003); Espace Culturel d'Assens (CH) exposition et performance (2004); et «Allumons Vallauris!», le 17 juillet 2004.

Il conçoit des installations lumineuses , des "sculptures sociales" qui supposent beaucoup de volontaires et des milliers de bougies.

en 2004 Allumons Barcelone ! 1.527190 Bougies pour la paix, 60 Minutes de silence et pénombre à Barcelone, Av. Diagonal d'un bout à l'autre le samedi 11 septembre 2004 (de 21h à 24 heures)

en 2004 Allumons Vallauris ! 26.000 Bougies,   170 Volontaires, Un ville, Tempête finale à Vallauris le 17.07.2004

en 2004 Allumons Assens ! 12.000 Bougies,   75 Volontaires, Un village Tempête finale   musique Blaise Mettraux,   texte Gil Pidoux à Assens le 1.05.2004 (de 20.30 à 23 heures)

en 2003 20 Minutes de silence et pénombre 78.000 Bougies Tempête finale à Girona (Espagne) le 10 mai 2003

Qu'est ce qu'une sculpture sociale ? " Il s'agit, au travers d'une émotion plastique et sensitive, de permettre à toutes les associations d'imaginer un futur pour l'espace citoyen dans lequel ils habitent. Pour ce faire, il faut changer la donne en cherchant à piéger les stimuli visuels, sonores et émotionnels habituels pendant quelques minutes, afin d'ouvrir les pores de l'imaginaire. "

Nombreuses expositions personnelles et collectives en Europe. Son oeuvre est présente dans des collections privées et publiques en Suisse et en Espagne .

post/avant

 

Bibliographie sélective

 

Muma

DOCUMENT
"Comment allumer une ville"

Muma // éditions art&fiction juillet 2006

voir l'ouvrage

Mémoires anticipés du professeur Croûton l'Ancien

Muma - Format 205 x 135 mm, 28 pages, 5 sérigraphies originales en deux couleurs, 100 exemplaires numérotés et signés éditions art&fiction , Avril 2004

voir l' ouvrage

(diffusion Art Point France)

 

 

Girona 2003

 

Parallèlement à l'installation Allumons Assens, en 2004 la ville a présenté l'exposition de Muma titrée "Voie-ages"

"L'exposition "Voie-ages" est ancrée dans une expérience personnelle de l'artiste qui effectua un voyage solitaire à vélo de 16 mois. Pourtant l'exposition n'est pas le simple reflet des paysages traversés, il s'agit plutôt d'un voyage vers l'intime, à la fois contemplatif et fantasmatique. L'exposition est conçue comme un itinéraire autant physique que psychique avec ses étapes: préparation du voyage, fascination du nouveau, retour sur soi. La visite est aussi un aller-retour et, comme pour un voyage, la compréhension se fait surtout au retour!

 

 

 

 

 

     


 

 

Services | Diffusion | Actualité | Contact| ©2007 Art Point France

Art Point France - Tel 06 21 16 98 01