Salah Stétié

 

Salah Stétié

Salah Stétié est né à Beyrouth en 1929. 


Diplomate, il passe en France une partie de sa vie.

Poète libanais d'expression française et traducteur, il célèbre à la fois une langue française très pure et les traditions de la poésie arabe. Son ouvre poétique est abondante.

Parmi ses recueils  L'Eau froide gardée (1973) Inversion de l'arbre et du silence (1981) L'Etre poupée (1983) (traduit en arabe par Adonis, 1983) Archer aveugle (1986) Lecture d'une femme (1988) L'Autre cote brûlé du très pur (1992).

II est l'auteur de plusieurs essais, dont Mallarmé sauf azur, 1999, de recueils d'aphorismes Signes et singes, 1996 de traductions et présentations de poètes arabes.


Yves Bonnefoy a écrit a propos de son travail d'écriture :  "le désir d'une vigilance et une foi dans la parole de poésie" 

Image : Salah Stétié par Alechinsky

post/précédent

 

Bibliographie sélective

La chute du jour
Salah Stétié, Sylvie Deparis
Editions Al Manar, 2010
voir l'ouvrage

Avant livre
Salah Stétié & Robert Lobet
Ed. La Margeride
voir l'ouvrage

(Diffusion Art Point France)

 

Publications

  • Rimbaud, le huitième dormant eds Fata Moragana biographie 2006
  • Kyoto eds Actes Sud Beau livre 2005
  • Imaginaire de l'arbre eds Transbordeurs
  • Obscure lampe de celà , eds Jacques Bremond 2003
  • Menus détails , Rafif Fattouh, Naoum Abi-Rached, Salah Stétié eds L'harmattan 2002
  • L'Etre poupée Colombe aquiline, eds Gallimard
  • L'Eau froide gardée, Gallimard
  • Jésus et les poètes de l'islam , eds L'aube 2005
  • Salah Stétié , Salah Stétié, Marc-Henri Arfeux eds Seghers    biographie 2004
  • Fils de la parole  -  Un poète d'Islam en occident , eds Albin Michel  essai  2004
  • Rimbaud d'Aden eds Fata Morgana 2004
  • Fièvre et guérison de l'icône , Salah Stétié Yves Bonnefoy , eds Impr.nationale 2004

Salah Stétié écrit en arabe français. Il remet à I'honneur, c'est-à-dire en circulation, de savantes formulations médiévales dont il se fait l'écho contemporain, tant I'expérience du poète prend ici le pas sur son expression. Sa manière est naturelle, et cet Andalou tardif travaille à la déconstruction salutaire d'une langue française en quelque sorte obligée à la renaissance par son internationalisation ... Brûlure et pauvreté sont celles du coeur mais aussi celles de l'esprit. Neiges ardentes. Arbre de sang. Les analogies du poète, que nos mains soient des pierres ou les jardins comme des nuages, ne sont pas des équivalences courtoises faites pour annuler la distance qui sépare les mots des choses, et finalement pour réduire la réalité à ce qu'elle paraît. Il y a au contraire chez Salah Stétié toute une dialectique de la dissymétrie qui, loin de privilégier le fantasme en l'immobilisât, assimile le sens à une marche : chaque mot est un pas qui en permet le rythme, au-delà de la "guitare d'eau absolue et profonde" de la mort. (Dominique Grandmont, L'Humanité, 19/06/1998)

  • Brise et attestation du réel , eds Fata Morgana 2004
  • Si respirer , eds Fata Morgana   2004
  • Aux origines de la pensée arabe , Moncef Gouja, préface de Salah Stétié, eds Transbordeurs 2003
  • Le monothéisme  -  Un Dieu, trois religions , S. Trigahno, Gregory Baum, Salah Stétié, eds Fides 2003
  • note de l'éditeur : Malgré leurs différences profondes, les trois grandes religions qui posent l'existence d'un Dieu unique ont certains traits communs, comme l'avait compris Teilhard de Chardin. Tout ce qui monte converge, a-t-il pu ainsi affirmer, avec justesse. La vie en société, la sphère politique, les relations internationales et, au premier chef, l'individu, croyant ou non, ont tout à gagner à méditer cet aphorisme.
    Le Monothéisme. Un Dieu, trois religions réunit les voix de trois auteurs réputés au sein de leur tradition religieuse spécifique.Moins synthèses (de tels ouvrages existent déjà) qu'essais personnels et rigoureusement documentés, les analyses ici réunies permettent de traiter librement d'un aspect de la pensée religieuse dont se réclame chaque auteur. La réunion de ces trois essais invite à faire des rapprochements, révèle des lignes de force, tout en montrant l'originalité des trois grandes intuitions humaines devant la transcendance.
    À partir d'une relecture de l'épisode du sacrifice empêché d'Isaac et d'une conception cosmogonique de la Kabbale voulant que Dieu ait créé l'univers en décidant de borner sa toute-puissance et de se « contracter », Shmuel Trigano commente la « séparation d'amour » qu'il estime présente au cour du judaïsme.
    En prenant appui sur différents textes conciliaires,Gregory Baum s'interroge sans complaisance sur l'antisémitisme auquel a donné lieu, dans l'histoire de l'Église catholique, une lecture fermée du message évangélique, en voie d'être renouvelée sous la pression des courants progressistes. Salah Stétié, en rappelant le sens du mot islam (soumis), fait un portrait juste et généreux du prophète Muhammad, « au service de l'absolu », et montre ses liens avec le christianisme et le judaïsme.
  • Presque nuit , eds Al Manar 2003
  • Egyptiennes cartes postales  -  1885-1930 Salah Stétié Jean-Michel Belorgey eds Bleu Autour 2003
  • Le français l'autre langue, eds Impr.nationale,  2002
  • Hugo ? Oui, Hugo ! , Victor Hugo Salah Stétié eds Impr.nationale ;  anthologie  /2002
  • Pluie sur la Palestine , Salah Stétié Rachid Koraïchi eds Al Manar 2002
  • Le vin mystique et autres lieux spirituels de l'islam eds Albin Michel, coll  Spiritualités vivantes,  2002
  • Mahomet , eds Albin Michel, coll  Spiritualités vivantes 2001
  • Fragments  -  poème , eds Gallimard 1998
  • La parole et la preuve , Salah Stétié Pascale Ravilly , eds Maison Ecrivains Etrangers Traducteurs 1996
  • L'ouvraison, eds Corti coll En lisant en écrivant , 1995. La Tisane du sphinx, Fata Morgana, 1998.
    . L'Oreille du mur, Éditions d'Art Robert et Lydie Dutrou, 1998.
    . Le Vin mystique, Fata Morgana, 1998.
    . Sauf erreur, entretiens avec D. Raynal et F. Smith, éd. Paroles d'Aube, 1999.
    . Mallarmé sauf azur, Fata Morgana, 1999.
    . Se noyer en eau sèche, Éditions d'Art Robert et Lydie Dutrou, 1999.